Formation e-learning : comment s’assurer que les apprenants mémorisent ?

astuces de mémorisation

Vous avez décidé de mettre en place un module de formation en e-learning dans votre entreprise ? Excellent choix : le e-learning constitue une méthode pédagogique tout à fait pertinente lorsqu’il s’agit de diffuser des savoirs et des savoir-faire parmi vos collaborateurs. Mais pour qu’elle soit efficace, ces derniers doivent en retenir quelque chose. Comment faire ? Voici les quatre ressorts de la mémorisation chez les êtres humains. Et quelques astuces pour vous en servir.

 

1/ L’intention

Pour mémoriser le contenu d’une formation e-learning, il faut… en avoir vraiment envie. Évident ? Pas pour tout le monde ! Pour que les apprenants retiennent quelque chose, ils doivent être motivés. C’est d’ailleurs l’un des enjeux principaux des formations en e-learning, qui repose notamment sur l’autogestion et la capacité des apprenants à s’impliquer.
Heureusement, des solutions existent pour les motiver. Le challenge, par exemple, incitera vos collaborateurs à être meilleurs que Jean-Claude-de-la-compta ou Jessica-des-achats. La gamification utilisera le ressort ludique pour leur donner envie de s’impliquer dans la suite des cours. Quant au social learning, il favorisera la création d’une communauté d’apprenants, dans laquelle chacun voudra jouer un rôle-clé.

 

2/ L’imagination

Formidable capacité du cerveau humain, l’imagination est cette aptitude unique à la création de mondes inexistants, plus ou moins liés à une réalité quotidienne. En imaginant, l’apprenant intègre et réutilise des réflexes, des valeurs et des principes. Le e-learning doit s’en inspirer. Notamment en proposant régulièrement des études de cas et des mises en situations. Bref, en racontant “des histoires”. C’est d’ailleurs le principe des serious games, des simulations de vraies situations professionnelles qui permettent aux participants de s’entraîner de façon ludique et interactive !

 

3/ L’association

Les apprenants doivent pouvoir créer des liens entre les différentes informations pour être capable de les retenir. En effet, en associant un concept à un autre, une idée à une application concrète, notre cerveau intègre mieux les données et montre qu’il sait s’en servir.
Un élément que l’on peut favoriser en e-learning par l’utilisation de schémas explicatifs, d’analogies et d’exemples, présentés sous une forme animée. La crème de la crème ? Le mind-mapping, qui permet de représenter visuellement la pensée et de suivre son cheminement associatif. Ou l’assurance d’entendre “Aaaaaah, d’accord” pendant que vos collaborateurs se forment !

 

4/ La répétition

Le ressort d’apprentissage le plus classique au monde. C’est celui par lequel nous apprenons, enfants, l’alphabet ou les règles de grammaire. C’est aussi celui qui est le plus facile à mettre en place en e-learning.
Comment faire ? Par des quiz principalement ! À intervalles réguliers, mettez les apprenants face à leurs propres niveaux de connaissances. Imposez-leur de recommencer tant que le score n’est pas suffisant. Utilisez des correcteurs d’erreurs. Comme à l’école ? Oui, puisque ça marche !

 

Lorsque vous lancez dans votre entreprise un module e-learning, gardez en mémoire les quatre ressorts de l’apprentissage que constituent l’intention, l’imagination, l’association et la répétition. Ils vous seront très utiles pour mobiliser les troupes !